Agnes Jon de Coupigny

En me tournant vers la nature, je retrouve non seulement la sensualité de mon enfance mais aussi la connexion au merveilleux. Cet espace me magnétise.
L’observation méticuleuse, très rapprochée, très sériée des fleurs me captive. Là, dans cet espace, je peux vivre seule, sans bruit, totalement absorbée par l’observation qui se fait dessin et peinture.
A travers mes sujets, me reviennent les odeurs d’herbes coupées, menthe foulée, odeurs de lait d’euphorbes, de dahlias chauffés par le soleil, de jardin après la pluie, de terre. De plus en plus, le sujet répond au désir de restituer une de ces sensations.
J’ai longtemps cherché une originalité,
croyant pouvoir donner une direction à ma
créativité. En renonçant à une maîtrise de
l’interprétation, en me laissant porter par
une restitution réaliste, ma technique
tend à répondre autant à la vérité du
sujet qu’à la sincérité de mon émotion.

expos

album
photos